Présentation de l'opération

 

 

Le tri et le recyclage des bouchons de boissons sert à collecter des fonds reversés
directement au profit des personnes handicapées ou d'opérations humanitaires.

L'association est née sous le parrainage de l'humoriste Jean-Marie Bigard

 

 
Elle couvre actuellement toute la métropole et déborde même sur certains pays limitrophes,
sensibles au but de l'opération.

 

Fonctionnement de la collecte :

Les bouchons peuvent être récoltés partout : chez vous, dans les écoles, les restaurants d'entreprises, etc ...
Mis en sacs (ils devraient être de préférence déjà triés), vous pouvez les déposer à nos Bigarchons
dans votre entourage ou directement au lieu de stockage.

A leur tour, ils peuvent effectuer un nouveau tri pour éviter tout risque d'y retrouver des matériaux non conformes
au retraitement de la matière première. Il faut savoir que le tri est une tâche longue et fastidieuse pour les bénévoles
qui s'en chargent.

C'est pour cela que nous vous remercions de suivre scrupuleusement les consignes qui suivent.

 

Quels bouchons collecter ? :

Vous pouvez collecter tous les bouchons en plastique d'eaux minérales, de sodas, de jus de fruits, de lait,
de produits d'entretien, lessives, boutielles se sirop, bouchons de flacons d'épices, etc...

Toutefois, les bouchons ne doivent pas contenir de parties métalliques ou en carton.

Attention :


Il faut impérativement proscrire tous les bouchons métalliques, les capsules en aluminium, tous les bouchons
de produits chimiques (la plupart contiennent des parties métalliques), mais aussi les capsules de certains produits
pharmaceutiques qui contiennent des produits déshydratants.

D'une manière générale, nous évitons les couvercles de trop grande taille car trop légers.
Nous préférons les bouchons de boisson.

 

Pourquoi certains bouchons et pas d'autres ?

Il y a plusieurs raisons à cela :
  • La taille des bouchons : les grands bouchons, les couvercles prennent plus de place et sont moins lourds,
    ce qui, au final, donne un tonnage moins élevé et provoque une "perte de place".
     
  • Le type de bouchons de boisson à récolter est plus facile à expliquer surtout aux plus jeunes,
    dans le cas des collectes dans les écoles par exemple.

 

Le cas particulier du liège

Dans notre département, nous collectons aussi les bouchons en liège.
Nous demandons alors de séparer dans la mesure du possible les bouchons en lège des bouchons en plastique.

Le liège est remis à un centre médical situé en Allemagne juste à côté de Strasbourg.

Vous trouverez un article plus détaillé sur cette page.

Nous avons jugé opportun d'utiliser notre réseau de collecte pour aider aussi de cette manière les personnes
handicapées au-delà des frontières, dans un autre pays.

 

 

Le tri :

C'est la tâche la plus fastidieuse.
Le tri s'effectue à la main.
Il faut retirer toutes les choses qui n'entrent pas dans le cadre du recyclage de ce produit.
Et on trouve de tout ; cela va de la pile électrique en passant par les fourchettes de
cantines et même ..... des chaussures !!! ... si si ... on en a eu!

Les bouchons qui sont conservés, sont ensuite stockés dans des sacs de 20 kg environ ...
voir des Bigbags pour les dépôts qui en ont la possibilité.

 

 

Le stockage :

Une fois récoltés et triés, les bouchons sont stockés
dans un lieu de stockage dans votre département.

Si certains départements disposent de plusieurs
adresses, il reste malheureusement un certain
nombre d'autres régions moins bien ou pas desservies.

 

Le transport :

Lorsque le stock est plein, il devient urgent de trouver
un transporteur afin d'acheminer les bouchons vers le recycleur.

En général, il faut environ 800 sacs pour remplir les 10 tonnes
d'un semi-remorque.

Une benne représente environ 50 M3.

 

Le recyclage :

Les bouchons sont expédiés à la Société Eryplast située en Belgique.

Après un dernier tri, le traitement permet d'obtenir le produit fini :
des palettes en plastique.

C'est le prix de vente de la matière première, les bouchons, qui permet à l'association de financer des projets d'acquisition de matériel pour les handicapés.

La tonne est achetée pas Eryplast 235 Euros la tonne selon qualité ! c'est à dire correctement trié.

 

Les bénéficiaires :

Les principaux bénéficiaires sont les handicapés.

Il faut savoir qu'un fauteuil roulant peut coûter entre 3000 et 6000 Euros environ.
Il s'agit là de budgets très approximatifs ; certains handicaps peuvent nécessiter des équipements très onéreux
qui dépassent souvent les possibilités financières de ceux qui en ont besoin.

C'est pour eux que l'association existe ...
 
     
Site du Seine - Saint-Denis (93)               Les basketeurs de l'handi-basket de Draguignan (83)

 

Comment sont financés les équipements ?

En réponse à une question très souvent posée, nous n'achetons pas un fauteuil avec un chargement de bouchons.

Les équipements pour handicapés, cela va du fauteuil, en passant par les équipements domestiques et même les animaux
pour handicapés, sont déjà financés en partie par les Caisses de Sécurité Sociale, les complémentaires maladie, les assurances,
voir par des subventions comme pour les sportifs.

Dans bien des cas, la partie qui reste à la charge de la personne handicapée est lourde à porter financièrement.
C'est là qu'intervient l'Association Bouchons d'Amour.

Les subventions sont redistribuées en fonction des demandes des responsables des départements.
Elles servent à l'aide à l'achat de matériel pour personnes handicapées (fauteuil, chaussures, plate forme, ascenseur....),
à l'aménagement de véhicules ou d'appartement ou de maison, à aider des associations qui ont besoin de matériel pour travailler
avec des handicapés...

Le plus souvent, les dossiers proposés par les responsables départementaux (BRD), sont transmis par les MDPH des départements
(Maisons Départementales des Personnes Handicapées); il y a aussi des demandes qui émanent des BRD qui sont au contact
direct avec des handicapés.

99 fois sur 100, les aides sont versées aux entreprises qui font les travaux ou qui fournissent les matériels.